Un ange en chocolat

Le 1er Janvier, 10 heures du matin. Une année commence, une vie se termine. Monsieur Saudelange a décrété qu’il ne ferait pas connaissance avec 2012. Il s’est défenestré.

Imaginez un pot de confiture de fruits rouges enveloppé dans un sac plastique et tombé sur le béton. Le sac, c’est la peau, le pot, c’est les os, la gelée, c’est le sang, le béton c’est le béton. Le pot s’est brisé, des casseaux de verre ont lacéré le sac, un coulis rouge de gelée coagulée s’est épanché par les plaies.

Nous retournons le corps afin d’entamer les gestes de premiers secours: le visage a pris la forme du sol sur lequel il s’est écrasé, c’est-à-dire aucune. Un carreau de vitre aurait plus de relief. Le médecin du SMUR, arrivé peu de temps après nous, déclare la mort du candidat à l’au-delà.

Si nous ne pouvons plus rien faire pour lui, notre intervention ne s’arrête pas là pour autant: en cas de suicide par défenestration, la procédure implique une reconnaissance de l’appartement. Avant de se jeter, certains désespérés ouvrent le gaz ou poignardent femmes et enfants…

Les voisins sont formels, le logement de Monsieur Saudelange est au premier étage. Mais vu l’état du pot de confiture, il est tombé d’un peu plus haut. D’ailleurs, une fenêtre est ouverte au huitième. Nous y montons, accompagnés de la police. Sur le palier, une porte n’est pas fermée. Et derrière la porte, un homme gît au sol, évanouit. Il tient dans ses mains une boite de crottes en chocolat.

Monsieur Lamidelange reprend peu à peu son souffle et ses esprits. Il nous explique que Monsieur Saudelange a sonné chez lui, prétextant apporter un cadeau pour la nouvelle année. Il lui a ouvert. Monsieur Saudelange lui a tendu une boite de chocolats. Il a traversé le salon. Il a ouvert la fenêtre. Un ange est passé.

Ecrin ange

« La vie, c’est comme une boite de chocolats: on ne sait jamais sur quoi on va tomber ».      [ Forrest Jump ]

________________________________________

/!\ Ce récit se veut réaliste, pas réel: lire l’avertissement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s