Impotent, pas impuissant

Quand nous pénétrons dans le domicile de monsieur Don Juan, notre regard est immédiatement attiré par la décoration : des photographies de pin-up dans des poses suggestives recouvrent murs et plafonds.

Et il ne s’agit pas de vulgaires posters tirés de magasines pornographiques, non ! Il s’agit de véritables clichés imprimés sur du papier baryté et accrochés en sorte qu’aucun centimètre carré de papier-peint ne soit apparent.

Pin-up

Dans la chambre où nous attend le propriétaire des lieux, des objets sexuels attirent aussi notre attention.

Sur le bureau, ni papier, ni courrier, mais des godemichés, des menottes, des boules de geisha et tant d’autres sex-toys dont je ne connais pas (encore ?) le nom ni le mode d’emploi.

Sur les étagères, une impressionnante collection de cassettes vidéos laissant apparaître sur leurs tranches des titres tous plus inventifs les uns que les autres (Blanche neige et les sept mains, la Belle et la grosse Bête, Ali baba et les quarante voleuses…)

Monsieur Don Juan a visiblement une vie sexuelle trépidante.

sex toy homme

Si Monsieur Don Juan nous a appelés, c’est parce qu’il est tombé : rien de grave, rien de cassé, mais il n’arrive pas à se relever.

Rien d’étonnant quand on sait que Monsieur Don Juan a 77 ans…

.

————————————–

/!\ Attention: ce récit se veut réaliste, pas réel. Lire l’avertissement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s