Méchant Kiki !

Lorsque nous arrivons chez Monsieur Gouldi, nous le découvrons assis sur une chaise au milieu du salon, la main droite enveloppée dans un linge blanc imbibé de sang.

« Qu’est-ce qui vous est arrivé Monsieur ? »

« C’est Kiki, il m’a mordu ! »

Réflexe de survie :

« Il est où Kiki ?!? »

« Je l’ai enfermé dans la cuisine. »

« Les gars, vous examinez la blessure, je vais voir à quoi ressemble l’animal. »

La main du pauvre homme est déchiquetée en de multiples endroits, principalement au niveau du pouce, mais les plaies ne semblent pas profondes.

Mon chef d’agrès, de son côté, entrouvre prudemment la porte de la cuisine, en veillant à ce que la bête ne puisse s’échapper par l’interstice. Il observe, fronce les sourcils, puis referme la porte d’un air incrédule.

« Dites-moi Monsieur, Kiki… ce n’est pas un chien !? »

« Ah non, c’est un varan ! »!!

___________

/!\ Attention : ce récit se veut réaliste, pas réel ; lire l’avertissement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s