Échoués à quelques mètres de l’arrivée !

Le 17/07/2007

Nous avons maintenant atteint notre but, mais nous sommes trop concentrés pour festoyer: il nous faut composer avec les courants de la marée et un vent de face soutenu, qui forme des vaguelettes qui secouent le radeau. Nantes se mérite jusqu’au bout !

Nous faisons halte quelques centaines de mètres avant l’écluse qui sépare la Loire de l’Erdre. Nous amarrons le radeau et partons en repérage à pied. Philippe, l’éclusier, sera ravi de nous faire passer son monstre d’acier. Il nous explique que le passage est gratuit, mais que nous devons attendre la fin de l’après-midi.

Nous regagnons notre rafiot… mais le niveau de l’eau a baissé avec la marée, et nous le retrouvons échoué sur les rochers !!!

Chaque tube pèse 33 kilos, et la plateforme de bois en pèse bien 70: même en le délestant de toutes les caisses de matériel, nous avons 200 kilos à déplacer ! La partie n’est pas gagnée, et nous désespérons d’atteindre l’écluse en soirée.

Un coup du sort viendra nous sauver: sur leur bateau à moteur, des pêcheurs (que nous avons croisés la veille) aperçoivent nos signes de détresse. Quelques minutes plus tard, le radeau flotte à nouveau ! Merci les gars !!!

Nous pouvons honorer notre rendez-vous avec les portes de l’Erdre.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Échoués à quelques mètres de l’arrivée ! »

  1. Ping : Merci encore | Morgui-sp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s