Finie la descente, on remonte !

L’immense portail métallique se met en branle, et nous avançons notre radeau entre les bajoyers.

Trois bateaux de plaisance pénètrent avec nous dans le sas. Un couple de britannique s’amuse de nous voir ici: en trente ans de navigation fluviale, ils n’ont jamais vu un rafiot pareil ! Ils nous offrent deux cannettes de Coca, ainsi qu’une tablette de chocolat.

L’écluse est maintenant refermée, la manœuvre peut commencer. Des petits volets s’ouvrent, permettant le remplissage progressif de l’écluse. Le niveau de l’eau monte, et nous avec lui. Malgré les remous, les embarcations ne doivent pas être attachées, au risque de rester au fond ! Il nous faut donc passer un bout dans un barreau de l’échelle de l’écluse et le tenir, en laissant du mou au fur et à mesure. L’opération dure une dizaine de minutes. Nous voilà maintenant cinq mètres plus haut que le niveau de la Loire !

La porte en amont s’élève à son tour, et nous stationnons le radeau à la sortie du sas. Cette nuit, nous dormons chez Fabien, le frère de Ganou. Mais avant, notre hôte tient à nous faire visiter sa belle ville de Nantes !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Finie la descente, on remonte ! »

  1. Ping : Merci encore | Morgui-sp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s