La vache !

Le 13/07/2007

Nous cherchons un endroit où planter la tente, à hauteur des Ponts-de-Cé. Un pré verdoyant s’offre à nous, mais la Loire constitue en fait une clôture naturelle pour le troupeau de vaches qui y paît . Ganou n’est pas très chaud, aussi fais-je mine d’être tout à fait à l’aise avec les bovins pour le convaincre de dormir ici.

Nous plantons la tente et commençons à dîner  Je m’assois dans l’herbe, dos aux ruminants, face à la Loire. Ganou, peu rassuré, mange debout face à moi, l’oeil rivé sur les usines à lait.

L’une d’elles approche dans mon dos; je ne suis pas franchement serein mais je fais semblant de l’être. Jusqu’à ce que Ganou me dise :

« J’y connais rien, mais ça, c’est pas des mamelles !… »

« … !!! … »

Un repli stratégique s’impose !!! Nous repartons sans gestes brusques, et trouvons un autre endroit pour bivouaquer, à bonne distance de nos ami(e)s les bêtes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s